3 septembre 2021:Élizabeth et Raphaëlla signent

Élisabeth Élustin et Raphaëlla Xaviera Élie signent leur premier livre, un recueil de nouvelles baptisé "Déflorer nos maux". La vente-signature aura lieu ce vendredi 3 septembre 2021 à compter de 1 heure PM dans les locaux de la bibliothèque Michèle Tardieu à la rue Faubert, Pétion-ville.




Annoncé depuis des semaines, "Déflorer nos maux", sera mis à disposition de tous lecteurs en quête de perspectives sur la liberté. Ce recueil est composé de dix (10) nouvelles à couper le souffle mettant à nu ou à mal les tabous sur lesquels sont érigés notre société. Des titres provocateurs impliquant des récits tranchants charpentent l'ouvrage qui sera signé ce vendredi 3 septembre.

À proportion de cinq titres par auteure, le lot que nous proposera Élisabeth comporte “Souvenirs déconfinés, Je suis son fils maman, Le pays de tous les possibles, Au nom de l’amour et L’enfance est le chemin". Quant à Raphaëlla, elle nous sortira du sien “Pour ton homme, Papa n’est plus, Je viens avec toi, Les épines de ma vie rose et Au kalfou de l’infidélité".

Ne voulant pas jeter les hauts cris, les co-autrices de ce livre à la fois époustouflant et hardi font requisitoire des maux qui tenaillent le niveau de conscience immédiat des gens."Nous avons voulu parler de certains sujets tabous comme l'homosexualité, la religion, l'infidélité, le suicide et autres, et ainsi inviter les jeunes à débattre davantage sur ces sujets".

Lizzy et Raphoue vivent une amitié intense, partagée entre leurs passions et intérêts communs, entre autres la lecture, l'écriture. Elles sont toutes deux blogueuses. Leur collaboration, n'étant pas une sinécure, a permis pour le comble que deux centaines d'articles soient publiés et reçoivent de surcroît cent mille visiteurs. Hormis leur site Rexiz, elles ont participé à la publication de la revue Bribes Ayiti et publient aussi chez les Jeunes influenceurs.

« Déflorer nos maux » est un coup pour tirer la sonnette d'alarme dans une société prise au piège de l'inacceptation de l'autre, l'intolérance, les dogmes, les tabous... En outre, c'est une invitation à revoir les idéaux d'antan de la société haïtienne en vue de couper le mal à la racine.

Littérature
 2021-09-03 |

Duméus C Dalton

Le journalisme, ma passion !

Voir tous les articles de Duméus C Dalton

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant