Photo prise lors de la grande finale de Ann chante kreyòl | Première édition

An Kreyòl, L'Oriol Prodz veut faire des heureux à Berly



À l’occasion de la journée mondiale de la langue créole, L'Oriol Prodz, le staff du concours de chant interscolaire, « Ann Chante Kreyòl » et de « Ayiti Event »organisera une activité culturelle sous le thème « An Kreyòl ». Si le thème s’accorde au symbolisme du jour, l’activité qui se déroulera au Centre Culturel Municipal Emmanuel Charlemagne tend cependant à servir une cause d'une grande importance : soutenir des écoliers à Berly en situation de précarité. Oriol Antoine, l’initiateur du projet, explique qu’il a eu cette idée après avoir suivi avec grand intérêt une expédition sur le terrain du staff de Kafou News et de l'organisation Action Communautaire de Transformation et d'Intégration Formelle (ACTIF) dans la localité de Berly, 8ème section communale de Carrefour.

« J’ai vu des vidéos de témoignages d’un responsable d’une école à Berly. J’ai compris à quel point la situation des habitants de cette zone est précaire », explique Oriol, étudiant en Gestion des Affaires et manager du média en ligne Ayiti Event. Selon les propos du responsable de l’Ecole Méthodiste de Berly, la précarité qui affecte les enfants qui fréquentent l’institution va au-delà de l’imagination. Difficile d’imaginer que des parents ne puissent pas payer les frais de scolarité alors que ceux-ci n’avoisinent même pas les 10 000 gourdes. Une situation encore plus critique lorsqu’on apprend, toujours selon le témoignage du responsable, que des enfants sont parfois contraints d’abandonner l’école en plein cours, trop affamés pour pouvoir se concentrer. Certains n’ont pas de chaussures et d’autres n’ont pas de fournitures scolaires.

« Certains élèves n’ont même pas un crayon », se lamente le responsable, visiblement dépassé par le côté grotesque de la situation. De toute évidence, les riverains de cette zone sont totalement abandonnés par l'État haïtien. Face à cette situation affligeante, Oriol Antoine, coordonnateur du concours de chant interscolaire Ann Chante Kreyòl, confie avoir ressenti le besoin de faire quelque chose. Il ne pouvait pas se permettre de rester indifférent.

L’idée a très vite grandi et le projet a vu le jour. Afin de pouvoir aider ces jeunes dans le besoin, les organisateurs estiment que la journée internationale de la langue créole s’est révélée être l’occasion idéale pour organiser une activité de levée de fonds. A travers différentes prestations mettant en valeur la langue créole, ils invitent le public à venir se divertir et contribuer à la réalisation de ce projet, l’admission étant fixée à 200 gourdes. De nombreux artistes de la commune ont répondu de manière favorable pour soutenir cette noble cause : Edison Juste, Falinechy Exumé, Pradelson Gilles, Christine Sainthubert, Eti-N, Leonardo Bélance, Tham, Rimair et Bedat, exposeront leurs talents pour le plus grand plaisir du public. Ainsi, les organisateurs de l’événement espèrent récolter suffisamment de fonds pour acheter des matériels scolaires qu’ils remettront au directeur de l’Ecole Méthodiste de Berly.

L’agence Kafou News, qui avait eu l’agréable idée d’attirer l’attention sur les conditions de vie déplorable des habitants à Berly, a ainsi ouvert la voie à de potentiels élans de solidarité de la part des habitants de la commune de Carrefour. Car, il faut le souligner, l’éducation demeure le pilier incontournable du développement de toute société. Contribuer à faciliter l’éducation d’enfants nécessiteux dans la commune reflète l’engagement social de chaque citoyen à vouloir garantir un avenir meilleur pour ces jeunes et surtout pour le pays.

Cette activité culturelle est une occasion à ne pas manquer. Le staff invite chaque citoyen à se joindre à ce mouvement et permettre aux écoliers de Berly de poursuivre leur scolarité dans de meilleures conditions. Ce 28 octobre 2022, au Centre Culturel Municipal Emmanuel Charlemagne, de 4h PM à 7h PM, différents artistes donneront le meilleur d’eux-mêmes afin de charmer le public. Un moment particulier qui servira à redonner le sourire à ces enfants oubliés par les autorités.



Jean Rony Charles

Culture
 2022-10-22 |

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant