Cinq questions à Jean Floriyo Grégory

Gregphile de son vrai nom Jean Gregory Floriyo a vu le jour 4 septembre 1984 dans la ville de Port-au-Prince. Poète, il a fait des études supérieures en sciences comptables.

Kafounews: Vous publiez activement des poémes sur les réseaux sociaux et dans quelques jours votre premier livre parraîtra chez Rasin Éditions. Qu'est-ce qui est à la base de cette passion débortante que vous avez pour le genre poétique?

Jean Floriyo Grégory: Je ne sais pas si je dois utiliser le même adjectif que vous pour pouvoir expliquer ce qui est à la base de cette passion que j'ai pour ce genre littéraire qu'est la poésie. Cependant je me rappelle toujours du premier poème qui a déclenché en moi cette passion. C'était en classe de 9ème A.F lorsque mon prof de stylistique eut à nous présenter et expliquer en détail mes camarades et moi ce poème de Paul Verlaine titré: "Il pleure dans mon cœur". Depuis lors j'ai pris goût et je m'y attache vicéralement. Me voilà aujourd'hui comme un dérangé qui ne sait faire que ça parait-il.

KN: Quels sont les thèmes qui traversent vos poèmes? Pourquoi?

JFG: Mes poesies touchent à tout ce qui fait partie de la vie la philosophie, le bien, le mal, l'amour, la joie, la tristesse, la nature, la femme, les fleurs et surtout les problèmes de cette planète en chute libre etc... Parce que comme tous les humains capable de réfléchir et d'agir. Je suis sensible à tous les faits et gestes de la nature. Et J'aime me laisser aller où mes doutes et ma curiosité me transportent.

KN: Mots allés, Jeux-mots dits c'est le titre de votre premier recueil de poèmes. À quoi le lecteur peut-il s'attendre?

FJG: C'est une question difficile ça. Je crois que les lecteurs ou encore les mordus de la poésie vont trouver de quoi "lire à haute voix" et n'importe où. Mieux vaut les laisser apprécier cette œuvre. J'espère ne pas les decevoir de toute façon.

KN: Quelle place la lecture occupe-t-elle dans votre vie de poète?

FJG: "La lecture est l'apothéose de l'écriture" Alberto Manguel

La lecture occupe le sommet de la pyramide, tout le reste vient après (le vécu,les experiences) etc. La lecture occupe une place importante dans ma vie et c'est ce qui me permet d'avoir assez de bagage pour pouvoir écrire tout le temps.

KN: Et si vous laissez un poème spontané pour les lecteurs de Kafounews...

FJG: J'ai des murs à faire tomber autour de moi
j'ai été trop longtemps encloîtré
je dois trouver de l'air suffisant
il se passe tellement de chose
quelquefois je m'oublie gravement
souvent je me retrouve au carrefour des idées pâles
accroché à des souvenirs que le temps ne pourra jamais effacer...

Littérature
 2022-03-24 | 4

Gabynho

Journaliste et activiste culturel

Voir tous les articles de Gabynho

Partager sur :

Laisser un commentaire

Bertreuse Saint-Egrand

Je suis fière d'être ton amie. Bonne continuité à toi cher ami.

Le 24/03/2022 à 17:34:23

Jean Marc

Bravo Gregory ! Toutes mes félicitations
Bravo Gabynho
Bonne continuité à vous

Le 24/03/2022 à 17:22:29

Marie Islande calas

Félicitations mon ami!

Le 24/03/2022 à 15:45:48

Genois

Félicitations cher comptable fière de vous

Le 24/03/2022 à 15:27:04