Coup d'oeil sur KADRAJ

De nos jours, nombreuses sont les institutions qui offrent des formations professionnelles, mais rares sont celles proposant un contenu de qualité. De ce cercle restreint, Kadraj en fait partie. Elle est l'une des entreprises qui participeront à la première édition du "Salon de l'entrepreneuriat de Carrefour", le 1er mai 2021.

En plus de la volonté, d'une idée d'entreprise clairement définie et du sens de leaderchip, toute personne qui s'érige en entrepreneur doit avoir une bonne éducation entrepreneuriale en vue d'agir de façon efficace et efficiente suivant les besoins du millieu.C'est, d'ailleurs, pour combler le déficit d'éducation vocationnelle de qualité ainsi que le fossé entre les apprentissages théoriques et les besoins du marché haïtien qu'est née la structure en question: KADRAJ.

KADRAJ est un cabinet de formation technique destiné aux entrepreneurs, aux cadres de l'administration publique et aux universitaires. Il a été fondé le 20 octobre 2020, précise Mackendy Jeunay, Maître en Etudes humanitaires et licencié en Anthropo-Sociologie. Ce dernier se définit comme un activiste social en qui se mêlent foi chrétienne et citoyenneté active. Présentement, ce cabinet offre diverses formations en présentiel. Il a déjà organisé deux séminaires sur l'entrepreneuriat dont l'un à Léogane, les 13 et 18 novembre 2020 et l'autre à Carrefour, les 5 et 6 décembre de la même année.

En termes de perpectives, KADRAJ compte utliliser les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) afin d'offrir des formations à distance. "Nous voulons aussi, promet le PDG, diversifier l'offre formationnelle qui est actuellement circonscrite à l'entrepreneuriat, l'élaboration et gestion de projet tout en développant un réseau qui rendra les formations accessibles partout sur le territoire national.

Il ne manque pas d'expériences heureuses à cette jeune entreprise. Les deux séminaires ainsi que les demandes qui reviennent en boucle constituent le plus grand satisfecit des responsables. "Nous avons partagé l'idée reçue selon laquelle les jeunes d'aujourd'hui sont moins enclins à créer leur propre entreprise. Les séminaires que nous avons animés sur la création et gestion d'entreprises nous ont prouvé le contraire, explique M. Jeunay. En fait, poursuit-il, ce n'est pas l'intérêt qui manque aux jeunes, c'est surtout les opportunités qui leur font défaut. Et, à KADRAJ, nous les aidons à identifier et saisir les opportunités.

Aux jeunes qui comptent se lancer dans l'entreprenariat, le PDG conseille ceci: "Nous devons tous savoir que l'économie contemporaine est fondée sur la concurrence. Celle-ci permet de mieux satisfaire les besoins de la clientèle. À ceux qui veulent se lancer dans ce domaine, nous leur disons de bien planifier et de s'y adonner à fond car le marché en a grand besoin".

Dévéloppement    personnel
 2021-04-25 |

Gabynho

Journaliste et activiste culturel

Voir tous les articles de Gabynho

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant