Coupe du monde 2022: que savez-vous des stades?

Dans le cadre de la coupe du monde de football 2022, le Qatar a investi 4 milliards de dollars dans la construction de six nouveaux stades et en a rénové deux autres. Un total de huit stades dans lesquels se dérouleront les 64 matchs de la compétition. La construction de ces stades a créé une véritable polémique du fait de leur "adaptation" aux conditions climatiques torrides de ce riche pays du Moyen-Orient. En effet, dans ce pays où la température atteint des pics de 50°C, le gouvernement a pris l'initiative de climatiser tous les stades. La rédaction vous présente ces huit stades, pour la plupart de véritables prouesses architecturales.

Le Stade Emblématique de Lusail

Le Stade de Lusail est le plus grand stade du Qatar et de toute la péninsule arabique. Inauguré le 22 novembre 2021, il accueillera un total de dix matchs de la coupe du monde, dont la finale. Ce chef-d'oeuvre de 80 000 places est conçu par un cabinet d'architectes britanniques, Forster and Partners, et a coûté 662 millions de dollars. C'est une expression exquise de l'artisanat arabe vu de l'extérieur, avec une façade ondulée, dorée et scintillante. Ce nouveau stade est construit dans une métropole également bien récente, la ville de Lusail City. Un projet d'urbanisation dont les plans ont été dévoilés en 2005 et qui représente une pure merveille d'architecture en plein milieu désertique.

Le Stade Al-Bayt

Le nom du stade fait référence aux tentes traditionnelles des peuples nomades du Qatar. A l'instar de celles-ci, le stade est conçu de manière à être transportable. Véritable projecteur de l'identité culturelle de la région, le stade reprend les motifs typiques des tentes dans sa conception. Doté d'une capacité de 60 000 places, il est l'un des stades les plus modernes du monde, avec un toit rétractable, des infrastructures luxueuses et équipées des dernières technologies. Il accueillera la cérémonie officielle d'ouverture ainsi que le match d'inauguration, en plus de 5 autres matchs. Difficile d'imaginer qu'une telle merveille sera démontée après la coupe du monde.

Le stade Khalifa International d'Al-Rayyan

Ce stade n'a pas eu besoin d'être construit exceptionnellement pour accueillir la coupe du monde. Construit depuis 1976, il a seulement nécessité quelques rénovations afin de convenir aux goûts des organisateurs et pouvoir être conforme aux standards que requiert l'événement. Capable d'accueillir plus de 45 000 spectateurs, le Khalifa International Stadium a déjà accueilli de nombreux grands événements sportifs par le passé, notamment la Coupe du monde des clubs de la FIFA en 2019. Au total, 8 matchs se dérouleront dans l'enceinte du stade, dont la petite finale.

Education City Stadium

Surnommé le "Joyau du désert" pour sa façade qui ressemble à un diamant, l'Education City Stadium se démarque des polémiques qu'ont suscité les autres stades. Il est l’un des stades les plus respectueux de l’environnement au monde. Situé dans la partie sud-ouest du campus de la Cité de l’Éducation dans la banlieue de Doha, le stade est inauguré le 15 juin 2020 et peut accueillir 40 000 spectateurs. A l'issue de la coupe du monde, le Joyau du désert sera mis à disposition des universités pour leurs entrainements et compétitions sportives. Après avoir accueilli huit matchs lors de la coupe du monde, il devrait devenir également le nouveau siège de l'équipe féminine du Qatar.

Al-Rayyan Stadium ou Ahmad bin Ali Stadium

Avec l'Education City Stadium et le Khalifa International Stadium, l'al-Rayyan Stadium est le troisième stade situé dans la ville d'al-Rayyan. Il est aussi le deuxième stade qui n'a pas eu besoin d'être construit exceptionnellement pour la coupe du monde. L'enceinte existe depuis 2003 et avait initialement une capacité de 20 000 places avant sa rénovation. Dans le cadre de la coupe du monde, elle sera équipée de sièges modulables qui lui permettront d'accueillir jusqu'à 40 000 spectateurs. Le luxueux stade d'al-Rayyan représente également un projecteur de l'identité culturelle du Qatar. La conception est un ensemble de motifs caractéristiques de différents aspects du pays comme l’importance de la famille, la beauté du désert, la faune et la flore indigènes ainsi que le commerce national et international du Qatar. Après la coupe du monde, le stade reviendra à sa précédente capacité de 20 000 places. Les 20 000 autres sièges sont destinés à d'autres projets sportifs dans des pays en voie de développement.

Le Stade al-Thumama

Autre monument évocateur de la culture du pays, l'al-Thumama Stadium arbore un design qui évoque le Gahfiya, un couvre-chef traditionnel arabe. Conçu par l'architecte Ibrahim M. Jaidah, l'enceinte sportive de 40 000 places devra accueillir sept rencontres. Pourtant, à l'issue de la coupe du monde, une partie du stade sera démontée et sa capacité sera réduite de moitié. Une clinique sportive et un hôtel seront construits dans les parties non utilisées du stade, situé à Doha, la capitale du pays.

Stade 974 ou Stade Ras Abu Aboud

Deuxième stade de la ville de Doha, le Stade 974 est l'oeuvre de Fenwick Irribaren Architects, une agence d'architecture basée en Espagne. Les concepteurs ont fait preuve d'une créativité hors pair sur ce coup-là car le stade est une construction modulaire à partir de conteneurs maritimes. 974, c'est le nombre de conteneurs de transports recyclés qu'ils ont utilisé dans la conception du stade mais c'est également l'indicatif du pays. Autre fait intéressant, c'est le premier stade de coupe du monde entièrement recyclable. Il peut être démonté et réutilisé à n'importe quel endroit. D'ailleurs, ce stade atypique de 40 000 places est destiné à disparaitre après la coupe du monde, après avoir accueilli pas moins de sept rencontres.

Al-Janoub Stadium

Le dernier de la liste est le deuxième stade construit par le Qatar pour accueillir la coupe du monde. Construit en l'espace de 5 ans, ce chef-d'oeuvre au design futuriste regorge de détails particuliers qui le rendent spécial. D'abord son design extérieur exceptionnel. Vu d'en haut, le stade ressemble à une coquille géante. Un clin d'œil culturel aux boutres traditionnels, des voiliers traditionnels autrefois utilisés par les habitants pour la pêche aux perles. Conçu dans une optique de durabilité, l'enceinte de 40 000 places est dotée d'un toit refermable pour se prémunir contre la pluie et dispose également d'un système de refroidissement intégré. Le stade ne sera pas détruit à l'issue de la coupe du monde. L'Al-Wakrah SC, qui évolue dans la ligue supérieure Qatar Stars League l'utilisera pour jouer ses matchs à domicile.


Jean Rony CHARLES

Sport
 2022-11-07 |

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant