Kalbas Ayiti réalise la sixième édition de la Vingtaine de l'haïtianité

Du 27 juillet au 14 août 2022, dans cinq départements du pays, se déroule la sixième édition de la "Vingtaine de l'haïtianité" organisée sous la houlette de Kalbas Ayiti.

Pour cette sortie de la "Vingtaine de l'haïtianité", les départements du Centre, de l'Artibonite, du Sud, du Sud-Est et de l'Ouest sont les heureux sites du déroulement de l'activité sur une période de vingt jours. La structure organisatrice, Kalbas Ayiti, a retenu pour thème: " Pwojè enperyalis la demounize nou, epi, anjandre yon kriz idantite". L'évènement a pour public cible: les acteurs culturels, les universitaires, les opérateurs sociaux, les médias en particulier et la population haïtienne en général.

Sensibiliser le peuple haïtien sur son identité

Partant de l'hypothèse que chaque être humain possède trois niveaux d'identité :" Une identité psychosociale, une identité ethnopsychologique, une identité cosmique", Kalbas Ayiti a opté pour une définition de l'haïtianité sur plusieurs angles dans l'optique de saisir les composantes identitaires de l'haïtien, précise James Francisque, le coordonnateur de l'organisation. "L'objectif de l'activité est de sensibiliser le peuple haïtien sur son identité et sa culture qui devrait être l'élement moteur de son vrai processus de développement durable", martèle-t-il.

"La Vingtaine de l'haïtianité", cette rencontre socioculturelle a débuté en 2017 avec le support du Bureau National D'Ethnologie (BNE). Le Covid-19 a eu raison de ce fructueux partenariat qui a permis la réalisation de trois éditions. L'organisation Kalbas Ayiti a été fondée le 20 Septembre 2012 dans la commune de la Croix-des-Bouquets comme résultante des activités culturelles Café-icla. "Elle a pour mission de contribuer au processus de développement durable au pays, en passant par sa réalité culturelle", argue la figure de proue de l'organisme.

Pourquoi ces dates?

"Les dates du 27 juillet et de 14 août sont symboliques car elles rappellent pour la première, la révolte populaire contre le président Vilbrun Guillaume Sam et le débarquement des troupes américaines sur le territoire en 1915 et la seconde,le congrès du Bois Caïman qui est le fond de scène de la lutte contre l'esclavagisme en 1791. Par ailleurs, le lundi 22 août sera consacré à la restitution des ateliers", peut-on lire dans le document descriptif de l'événement.

Notons que cette manifestation culturelle est aussi diffusée sur les réseaux sociaux de l'institution.

Culture
 2022-08-01 |

Nicoletta Pascale Moïse

Étudiante en Relations internationales et en Psychologie à l'Université d'État d'Haïti.

Voir tous les articles de Nicoletta Pascale Moïse

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant