La couleur de l'aube: une lecture incontournable



La vie perd de ses couleurs, la mort se fait de plus en plus présente. L'angoisse, le manque et la peur tenaillent les entrailles. Seuls les mots peuvent tout combler, et c'est ainsi que Yanick Lahens s'attelle à l'écriture pour donner une couche de beauté et de musicalité à cette réalité hideuse qui tangue sur le quotidien de Port-au-Prince. La romancière ponctue ses émotions par des mots, par des phrases. Elle dessine avec "La Couleur De L'aube" les profondeurs de la peur, de l'inquiétude, de la mort, de la petitesse des hommes et également une parcelle du mystère qui habite cette terre. L'auteure jette l'encre de sa plume à travers son sixième ouvrage, La Couleur De L'aube, pour décrire, dans un style d'écriture épris d'une poésie bien ciselée et empreint d'un réalisme parfait, le quotidien qui découle des rues de Port-au-Prince depuis "Papa Doc", "Baby Doc" et pour arriver jusqu'au règne du Prophète-Président, ainsi l'auteure le prénomme.

Où Fignolé a-t-il passé la nuit ?

Fignolé n'est pas rentré hier soir. C'est l'histoire que raconte ce roman composé de 218 pages. Où est-il ? Où a-t-il pu passer la nuit ? Il n'est pas rentré alors que le crépitement des mitraillettes se firent entendre tout au long de la nuit. Fignolé, le jeune frère de Joyeuse et d'Angélique Méracin, est un musicien-militant qui affronte trop tôt la vie port-au-princienne. Ses sœurs, si différentes sont-elles, partent toutes deux vers l'inconnu, elles cherchent leur frère militant disparu dans cette ville où "L'Apocalypse a tant de fois eu lieu". Joyeuse travaille dans un luxueux magasin comme vendeuse et Angélique comme infirmière dans l'unique l'hôpital publique du pays, ses deux sœurs s'expriment tour à tour au cours de 30 chapitres, elles parlent de leur vie qui chemine dans les viscères de Port-au-Prince, cette ville impitoyable dans laquelle la misère, la violence et la mort pressent le pas. Qu'est-il arrivé à Fignolé ? Où se cache-t-il ? L'attente se fait lourde, pesante pour les deux sœurs du jeune homme.

Yanick Lahens nous introduit dans la vie d'une famille monoparentale haïtienne pendant une journée. Famille au destin ombrageux, au quotidien mouvementé. L'auteur décrit une Port-au-Prince mourante, où tout s'écroule dans le ventre de la mort : " Aujourd'hui quand tu poses le pied hors de ta maison tu es un numéro joué à la borlette", tu ne sais pas si tu y reviendras. Aujourd'hui chacun marche son cercueil sous le bras parce que la mort, elle n'est plus dans les ténèbres sous terre. Cœur posé, en plein soleil, elle monte et descend les rues de cette ville et le temps pour toi de te ressaisir quand tu la croises, te voilà raide comme un cadavre."

Yanick Lahens

Née le 22 décembre 1953 à Port-au-Prince, Yanick Lahens est une écrivaine haïtienne titulaire de la chaire "Mondes Francophones" au collège de France. Elle a publié plusieurs romans et nouvelles qui ont connu de fulgurant succès à travers la francophonie. On peut en citer : Dans la maison du père (roman), Tante Résia et les Dieux (nouvelles), La Petite Corruption (nouvelles), Guillaume et Nathalie (roman). Yanick Lahens a reçu pour son roman "La Couleur De L'aube", publié en 2008 chez Sabine Wespieser Éditeur, le prix Millepages, le prix du livre RFO et le prix littéraire Richelieu de la Francophonie en 2009.

Littérature
 2021-05-18 | 4

Leon'art Charles

Je suis un passionné de lecture et d'écriture

Voir tous les articles de Leon'art Charles

Partager sur :

Laisser un commentaire

Dorastin Woodlyne

Wawww! Très intéressant tous mes félicitations cher

Le 19/05/2021 à 23:54:43

Kervens louis

Ce super intéressant
je monte abord......

Le 18/05/2021 à 19:10:43

Kervens louis

Ce super intéressant
je monte abord......

Le 18/05/2021 à 19:10:42

Guismet voicy

Kontinye konsa frèm????️✍️????????????????????????????????????

Le 18/05/2021 à 19:04:43