Lettre ouverte de Eddy R. Cadet à la communauté carrefouroise

Carrefourois, carrefourois(es)

Sans Culture l'esprit s'use et perd son ressort: une vie idiote est semblable à la mort. La culture ne s'hérite pas, elle s'acquiert. Un homme sans culture est comme une bougie sans flamme.

Sur ces entrefaites,
Satisfaction, joie et fierté aux coeurs de ceux qui m'ont supporté et encouragé quand je devais choisir entre péréniser mes desaccords de citoyen responsable  et passer l'éponge sur ces désaccords pour participer au projet de construction d'un centre culturel à Carrefour. Ledit centre, dénommé "Centre culturel Manno Charlemagne", est un espace de lecture, de loisirs, de recherches et d'épanouisement sains avec lequel j'entretiens personnellemt dejà une relation des plus profondes. Il est en phase d'inauguration et va être prêt à recevoir les fils et filles du pays, particulièremnt ceux de Carrefour qui comprendront que les medias sociaux et les moteurs de recherche ne suffisent pas  pour remplacer les vrais leviers de la construction de l'homme moderne. Ils comprendront également que le sexe et la drogue n'ont aucune valeur thérapeutique aux situations anxiogènes, stressantes et ennuyeuses.

Comment ne pas adresser
des compliments publiques d'abord au Maire Jude Edouard Pierre, au Député Beauvil Jacques, à la Mairesse Darline Joseph et certains entrepreneurs de la commune réputés proches du maire. Toutefois, les plus grands compliments sont destinés à vous carrefourois et carrefouroises qui êtes en règle avec la fiscalité locale. En effet, un tel projet, qui est d'ailleurs le plus grand projet communal de la république, ne serait qu'illusion et utopie sans vos taxes et impôts.

Ce centre n'est pas la propriété privée de personne tout en étant la propriété de tout le monde.

J'assume ces déclarations parce que la culture ne consiste pas en une connaissance scolastique mais plutot en la capacité à juger, la qualité du jugement, l'exigence de la logique, l'appétit de la preuve, la notion de la complexité des choses et des problèmes. La culture, c'est le doute méthodique, le discernement dans la méfiance, la modestie d'opinion, la patience d'ignorer, la certitude qu'on a jamais tout le vrai en partage. La culture, c'est d'avoir l'esprit ferme sans l'avoir rigide, c'est être armé contre le flou et aussi contre la fausse précision, c'est refuser tous les fanatismes, c'est suspecter les dogmatismes officiels mais sans profits pour les Charlatans, c'est révérer le génie mais sans en faire une idole, c'est toujours préferer ce qui est à ce qu'on préférerait qui fut.

Et ce qui est pour l'instant, c'est la possibilité, la responsabilité et l'opportunité de participer personnellemt au fonctionnement d'une nouvelle bibliothèque scolaire et universitaire nomée bibliothèque Poujol Oriol, de l'auditorium Roland Dorfeuil, de la Terasse Beken,d'une salle de cinéma et d'un laboratoire informatique dans l'enceinte du centre culturel Manno Charlemagne.

Du 29 avril au 1er mai, sous le thème "Mon Cadeau pour ma commune",  venez et particicipez à une grande levée de fonds ( pour donner une contribution financière) et un grand Bibliothon ( pour donner des livres )
En vue de faciliter la finalisation et l'ammeublement dudit espace dont l'innauguration est prevue pour le 17 mai prochain (2021).

La logique, la raison, et la vérité exigent que toutes les sensibilités politiques, les considérations de classes, les désaccords eclairés soient mis en veilleuse pour qu'ensemble nous puissions léguer le Centre culturel Manno Charlemagne à la communauté car, dit-on, " Moun ap pase men enfrastrikti ak patrimwàn ap rete".

                     Eddy R.CADET,
                     Directeur aff. Sociales M.C     
                     Whatss, appels :
                     +50948246704

Société
 2021-04-16 |

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant