Un calendrier bien garni pour la troisième édition du Festival International de Poésie à Port-au-Prince

À l'initiative des Éditions Choucoune et des Éditions Miroir, la troisième édition du Festival International de Poésie se déroulera à Port-au-Prince et dans quelques villes de province du 20 au 25 mars. Au calendrier, une pléthore d'activités intéressantes sont imprimées.

Allant du 20 au 25 mars, diverses activités sont prévues et épuiseront le calendrier bien garni du Festival International de Poésie à Port-au-Prince, appelé autrement le Festival du Printemps, surnom qu'il détient grâce à son démarrage ordinaire au premier jour du printemps. À l'affiche sont inscrits des conférences, des récitals de poèmes, des expositions de livres, des ventes-signature, des projections, des excursions et dez tables rondes autour de la poésie. Toute cette riche panoplie pour mettre sur le pinacle la poésie en Haïti, cet outil privilégié du goût, d'appréciation et d'élégance.

En vue de faciliter la participation de tous à ces manifestations de la poésie, l'entrée sera libre dans les locaux des Éditions Choucoune (Rue 6), de la Direction Nationale du Livre (Rue 3), de la Bibliothèque Nationale d'Haïti (Rue du Centre), à la Place des artistes...

Il est stipulé dans un communiqué officiel des organisateurs que cette troisième édition du Festival du Printemps symbolise entre autres une manière d'honorer la mémoire des regrettés poètes fraîchement trépassés à savoir Claude Clément Pierre, Georges Castera et Josaphat Robert Large.

Une bonne dizaine de pays, par l'intermédiaire de leurs poètes, seront présents au coeur dudit festival de poésie dans la capitale haïtienne. Comme par exemple, Celia Aschuler (Porto Rico), Diogenes Cespedes (République Dominicaine), Karen Kung (Corée), Maggy de Coster (France), Maria Eugenia Soberanis (Mexique), Martin Salas (Colombie), Morii Kae (Japon), Mugi Ooyo Munkh (Mongolie), St-John Kauss (Canada), Susana Roberts (Argentine), Tchico Le Printemps (États-Unis).

Le comité d'organisation, auquel les responsabilités du bon déroulement du FIPOP incombent, est placé sous la présidence du poète-écrivain et opérateur culturel Christophe Philippe Charles ayant à ses côtés Jean Kelly Damis assurant la fonction de vice-président, Pierre Paul Ancion et Handgod Abraham comme autres membres.

Culture
 2020-03-18 |

Duméus C Dalton

Le journalisme, ma passion !

Voir tous les articles de Duméus C Dalton

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant