Week-end poétique: Laura Adam dévoile ses livres préférés

Laura Adam est née en 1991. Elle est instutrice, modèle et romancière. Laura signera son premier ouvrage "Mona" à la deuxième édition du "Salon du livre de Carrefour". L'activité aura lieu le 27 mars 2021 au local de La Shekinah Hotel (Thor 10, Carrefour).

"Madam" de Xaviera Hollander

Cet ouvrage relatant la vie de l'auteure est mon premier coup de cœur. Cette femme n'a vraiment pas eu froid à l'œil pour raconter sa vie de prostituée qui n'a pas été de tout repos. Après l'avoir lu, j'ai tout de suite eu l'envie de partager mon histoire avec les autres, puisque les mots ont atteint mon âme. C'était donc l'élément déclencheur!

"L'espace d'une vie" de Barbara Bradford Taylor

Jamais je n'oublierai l'histoire de cette jeune femme pauvre qu'on a jeté à la rue après avoir été mise enceinte par le fils de son patron. Je croyais que tout était fini parce qu'elle était au plus bas. Mais elle avait décidé de se relever. En vendant des sucreries, elle a bâti un empire. Elle était vraiment déterminée à surpasser cette famille qui a ravi son honneur. Alors, Emma a fini par racheter leur entreprise familiale. L'héroïne qu'est Emma Harte m'a motivée. Elle m'a dit : "Laura, tu es une femme forte. Travaille durement pour ne pas compter sur les autres; on viendra même manger dans ta main. S'il le faut, restreint tes heures de sommeil".

"L'alchimiste" de Paulo Coelho

Cet homme m'a envoûtée. En lisant l'alchimiste, je suis allée au-delà de moi-même. En quête de mon destin. Après j'ai lu la plupart de ses ouvrages. Je crois que je suis tombée amoureuse de ses écrits. Ils me transportent tous dans un autre univers.

"Parce que je t'aime" de Guillaume Musso

Je ne sais combien de fois j'ai lu cet ouvrage. Cet homme m'a montrée une autre facette de la vie en alliant le réel et l'imaginaire. Le héros, Mark Hattaway est passé de psychologue renommé à SDF après la perte de sa fillette. Il a abandonné sa femme, sa maison et ses activités. En se saoûlant, comme l'ombre errante qu'il est devenu, il attend le retour de sa fille... Personnellement, j'ai subi une thérapie virtuelle car, à ce moment, je me sentais incapable de survivre. En suivant le scénario d'une thérapie collective basée sur l'hypnose mettant en jeu deux autres personnes grâce auxquelles le héros a pu guérir, j'ai moi aussi retrouvé la paix intérieure.

"Zoune chez sa nainnainne" de Justin Lherisson

Cet ouvrage m'a amenée directement dans la réalité haïtienne avec ses moeurs où l'amour, la haine, la passion, le vice font un roman exquis aux mille saveurs. Il décrit la réalité telle que nous la connaissons, et les drames tels que nous les voyons. Zoune rentre dans la catégorie des enfants "andeyò" livrés en domesticité dans une famille quelconque en ville qui, parfois, promet à leurs parents monts et merveilles.

"Hadriana dans tous mes rêves" de René Dépestre

Encore une histoire qui raconte la réalité haïtienne avec sa culture axée sur le vodou où l'on voulait zombifier l'héroïne, Hadriana. De justesse elle a fini par s'échapper entre les mains du malfaiteur pour se réfugier à la Jamaïque. Trente ans plus tard, le jeune Patrick Altamont, témoin des faits, a voulu les relater dans un livre. Néanmoins, il a changé d'avis et voulait plutôt savoir l'auteur de sa zombification afin de la sauver. En donnant un cours à l'université, il a reconnu Hadriana parmi ses étudiants. Étant donné que j'aimais bien les histoires à dormir debout concernant la zombification, j'ai dévoré ce roman en un temps record.

Littérature
 2021-03-24 |

Partager sur :

Laisser un commentaire
aucun commentaire pour l'instant